Bricoleuse en tout genre, j'adore faire moi-même mes cartes de voeux, mes faire-part pour diverses occasions... Et le must du must, c'est de le faire grâce au papier que j'ai réalisé moi-même!

papiers_Affichage_Web_grand_format

Aujourd'hui, je vous raconte comment je fais et vous montre mes ustensiles.

Chaque jour, je trie les papiers publicitaires ou vieilles feuilles de couleurs que j'utilise (bloc note ou autre). Je conserve les chutes de papiers intéressant et comme Zazimuth, je trie par couleur. Je conserve notamment les vieilles enveloppe (EDF, elles sont bleues à l'intérieur, Orange, elles sont... devinez? ben oui, oranges...) et tout papier non glacé de couleur.

Lorsque j'ai envie de me mettre à faire du papier, en général, je trouve de quoi faire dans ma réserve.

Ainsi, pour cette fois, avec mes deux cocottes, nous avons eu envie de faire du violet.

couleurs

Nous découpons donc des petits bouts de papiers dans des feuilles roses, rouges, bleues, violettes et blanches. Nous conservons quelques morceaux de côté que nous ajouterons à la fin pour faire des "confettis". Je vous en reparlerai plus tard.

Au fur et à mesure, nous plongeons tous ces petits bouts de papier dans une grande bassine d'eau. (pas tellement patiente, je mets de l'eau chaude pour que les papiers se détrempent plus rapidement).

d_coupe

Les poulettes en profitent largement pour patouiller dans la gamelle! Un vrai bonheur!

d_coupe_et_patouillepatouille

Ensuite, je sors mon arme: le mixeur, celui qui sert pour les soupes en principe. Normalement, il faut laisser tremper une nuit...

Et zou, je fais ma popote! Je mixe un moment de façon à obtenir une pâte très liquide parce qu'il y a beaucoup d'eau et très légère parce que homogène! Oui, c'est comme pour une pâte à crêpe! Mais celle-ci, je ne trempe pas le doigt pour y goûter avec délectation!

Maintenant, je rajoute les petits morceaux que nous avions mis de côté et je remixe un coup mais pas trop pour seulement les hacher un peu.

Voila, ma pâte est prête!

p_te

Il est temps pour moi de vous présenter le tamis que j'utilise. C'est un cadre avec un toile tendue dessus.

tamis_cadre

Il y a aussi un cadre vide que l'on pose dessus.
Je mets les deux au-dessus d'un pot de peinture vide de forme rectangulaire.

etaler_pate

Avec une louche, je verse de la pâte de façon à ce qu'il y en ai la même quantité partout.

feuille_sur_tamis

Je retire le cadre et je recouvre délicatement d'un morceau d'intissé.

intiss_

Je place dessus une planche et j'appuie pour essorer un peu.

planche

Lorsque je retire la planche, je retourne l'ensemble et le pose sur un carré de tissu épais absorbant et lisse. J'absorbe encore un peu d'eau à l'aide d'une éponge. Il ne reste plus qu'à décoller le cadre délicatement.

eponge

Je continue à faire des feuilles et les dispose les unes sur les autres. Elles sont à chaque fois séparées par un intissé.

(Là, je n'ai plus de photo pour l'instant mais je les ajoute prochainement!)

Lorsque j'ai terminé, je recouvre le tas de feuille d'un autre intissé puis d'un morceau de tissu absorbant épais et de la planche afin de mettre un poids dessus pour éponger encore un peu.

Etape suivante: le séchage.

Je reprends chaque morceau d'intissé avec sa feuille encore collée dessus et je les accroche sur le fil à linge afin de les laisser sécher au soleil.

Dernière étape: lorsque les feuilles sont sèchent, elles se décollent facilement mais il faut y aller délicatement. Ensuite, selon l'envie et l'utilisation que j'en ferai, je les mets sous presse ou je les repasse pour les lisser.

Il faut faire attention ensuite car elles sont fragiles et l'utilisation du stylo à bille est plus facile que le plume.

Pour les imperméabiliser un peu, il faut ajouter dans l'eau de l'amidon ou du savon. Pour plus de précision, il faudrait que je recherche dans mes bouquins et si cela intéresse quelqu'un, je le ferai.

papiers_Affichage_Web_grand_format

Zazimuth a fait un message à ce sujet il y a quelques jours, vous pouvez le lire ici.